Etes-vous prêt pour la prochaine mise à jour de Google Penguin 3.0

Malgré les dernières mises à jour Panda et Penguin, Google continue sa lutte contre les spammeurs et les sites avec du contenu de faible qualité.
Pourtant, vous avez sûrement remarqué que certains sites à faible valeur ajoutée continuent d’obtenir la tête des résultats de recherche, avec de gros volumes de liens et d’utiliser des techniques d’optimisation avec des textes d’ancres de liens sur-optimisés.

Penguin 3.0 sera t-il plus malicieux ?

Penguin 3.0 sera t-il plus malicieux ?

Alors forcément, beaucoup de webmasters et référenceurs attendent avec impatience l’arrivée de la prochaine mise à jour de l’algorithme Google Penguin, pour faire du ménage dans les SERPs.

Les mises à jour de Google Penguin

Pour rappel, il y a eu pour le moment 4 mises à jour depuis le lancement de Google Penguin :

Google Penguin (24 avril 2012) : 3,1% des requêtes anglaises impactées selon l’annonce officielle Google .
Mise à jour Penguin 1.0 **(26 mai 2012) : Moins de 0.1% des requêtes impactées en anglais.
**Mise à jour Penguin 1.1
(5 octobre 2012) : 0,4% des requêtes françaises impactées. 0.3% pour l’anglais.
Mise à jour Penguin 2.0 (22 mai 2013) : 2.3% des requêtes sensiblement affectées.
Mise à jour Penguin 2.1 (4 octobre 2013) : 1% des requêtes « sensiblement » affectées.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur la signification du pourcentage des requêtes affectées, c’est ici (merci à Thõmas @seof1 pour la source).

Les dernières mises à jour avaient souvent été annoncées sur le compte twitter de Matt Cutts, porte-parole du moteur de recherche. Donc, n’hésitez pas à suivre ces tweets dans les semaines à venir…

Arrivée imminente de Google Penguin 3.0

Sans être un voyant, la prochaine mise à jour Penguin devrait être lancée entre le 20 et 30 mai 2014 ! Elle devrait avoir un impact non négligeable selon votre secteur d’activité, entre 2% et 30%.
Préparez-vous à une chute éventuelle de votre trafic naturel !

Le profil de liens pénalisés par Penguin

Vous vous demandez peut être, qu’est-ce que Google considère comme liens artificiels ou spammy dans votre profil de liens retours ?

Selon mon retour d’expériences et les différentes études de cas « Google Penguin » publiées sur le web, les sites impactés par les mises à jour Penguin ont souvent un profil de backlinks sur-optimisés.

qualité des backlinks

Répartition de la qualité des backlinks

  1. Les liens de site avec des textes d’ancres sur-optimisés dans les pieds de page et les sidebars.
  2. Les liens achetés sur un site ou des réseaux de blogs
  3. Les liens obtenus avec une ancre ou une expression exacte, sur des sites d’article ou de communiqué de presse de faible qualité.
  4. Des liens sur des billets sponsorisés sur des blogs ou sites de faible qualité.
  5. Beaucoup de liens sur des annuaires de faible qualité.
  6. Des liens spammy (spams de commentaire, profil de forum, article auto-généré, etc.)
  7. Beaucoup de liens hors thématiques.
  8. Trop de liens en provenance de vos sites affiliés en « dofollow »
  9. Un fort volume de liens obtenus en quelques semaines.

Important : Sur le forum Google Webmaster Tools, John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, a confirmé que les backlinks en rel=”nofollow” (même en grande quantité) ne sont pas pris en compte dans l’algorithme Penguin.

Si vous n’avez pas encore été frappé par l’une des mises à jour Penguin, il est donc important de suivre l’évolution du profil de vos backlinks et de ne pas les sur-optimiser, car sinon tôt ou tard, vous risquez d’être sanctionné par Google.

Si vous pensez avoir des liens sur-optimisés, je vous conseille de privilégier d’abord la suppression des mauvais liens avant de désavouer les liens dans Google Webmaster Tools, même en prévention.

Comment identifier un lien de mauvaise qualité ?

Il existe de nombreux outils pour obtenir des critères de qualité d’un lien retour, tels que Majestic SEO, Ahrefs, Cognitive SEO, Yooda Web Tools, ou encore avec Linkdetox, un outil de diagnostic pour analyser les liens toxiques, etc.

Evolution des backlinks par Cognitive SEO

Evolution des backlinks par Cognitive SEO

1. Les critères de qualité d’un lien à prendre en considération :

– La popularité du site (par exemple : le nombre de RefDomain du site avec IP Unique pointant vers le site, ou encore le nombre de mots-clés sur la longue traîne)
– Un lien thématique ou hors thématique
– Un lien local (IP FR ou version étrangère)
– L’âge du lien
– Le PageRank de la page
– Le MozRank de la page
– L’ACRank
– L’AlexaRank du site
– Le TrustRank (Indicateur de confiance : les sites du Gouvernement, d’Universités, ou d’Associations ont souvent un bon TrustRank)
– Le PersonRank (Evaluation du profil humain)
– Le TrustFlow et le CitationFlow
– L’ancre du lien
– Le FreshRank
– La fréquence d’acquisition des backlinks

2. Le meilleur indicateur de la qualité d’un lien :

Le meilleur indicateur reste pour moi une analyse précise et « humaine » du backlink :
– le lien est sur un site douteux ou de confiance ?
– le contexte du lien (quel est le contenu sémantique qui entoure le lien ?)
– le positionnement du lien sur la page
– le lien est-il cliqué par les internautes ?
– l’ancre du lien est t-elle naturelle ?
– + d’indices sur le fameux guide des Google Quality Raters

Une expertise SEO pour sortir d’une pénalité ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur vos pénalités Penguin et obtenir une analyse avancée sur le profil de vos backlinks, n’hésitez pas à me contacter pour une prestation de Consulting SEO »